Une Photographe : Margaret Bourke-White

Margaret Bourke-White (1904-1971- Américaine) est initiée à la photographie par son père, lui-même photographe. Elle débute très jeune la photographie et ouvre son propre studio “Bourke-White photography” en joignant son nom à celui de sa mère. Elle travaillera ensuite pour des revues comme le “New-York Time magazine”. Elle sut s’imposer dans un milieu très masculin en photographiant l’industrie sidérurgique. Ses clichés lui valent une reconnaissance nationale.

Margaret Bourke-White devient photo-journaliste pour illustrer le magazine “Fortune” et le magazine “Life”. Ce dernier employant une femme pour la première fois.  Durant la deuxième guerre mondiale, elle travaille comme correspondante de guerre pour “Life”. Elle suit les hommes au front jusqu’au camp de concentration de Buchenwald. Elle aura réalisée plus de 25000 photographies durant toute se carrière.

Après la guerre, elle passe trois ans en Inde. Au cours de ses voyages elle développe la maladie de parkinson. Elle prend alors sa retraite et se consacre pendant six ans à écrire sa biographie. Il en sortira un livre s’intitulant “Portrait of myself“. Margaret Bourke-White meurt en 1971. La vidéo ci-dessous est en anglais mais la traduction en français peut être activée.

Source : Chaîne youtube