En photographie numérique il est conseillé d’exposer pour les hautes lumières et déboucher les ombres en post-traitement.

Pour mesurer la lumière incidente avec un flasmètre il faut l’orienter vers la source de lumière. Il ne faut pas orienter le flasmètre vers le sujet de la photographie ou vers l’appareil photo.

Packshot, les bonnes pratiques:
1. Des photographies fidèles à la réalité.
2. Des visuels homogènes sur fond blanc dont les dimensions et les angles de vues sont standardisés pour un résultat homogène sur les “pages produits”. Un cahier des charges est nécessaire.
3. Des présentations attractives : photos en aplat ou sur mannequin “ghost” ou humain.
4. Des visuels hautes définitions et zoomables, le client doit pouvoir zoomer l’image.
5. Des vues de produits sous plusieurs angles.
6. Une visualisation multi-supports : ordinateur, tablette, téléphone.
7. Des éclairages “lumière du jour”.

Plus la lumière est forte moins les couleurs sont pures.

Collectif de photographes amateurs, les besoins:
1. Besoin d’un cadre commun : exemples
– l’humanisme pour le collectif Regards Parisiens
– Concerts/Evènementiels pour le collectif ArtEos
– La Montagne pour le collectif DivertiCimes
2. Besoin d’un Nom de collectif.
3. Besoin d’un minimum de trois photographes.
4. Besoin d’un lieu de réunion (bistrot ou autre)
5. Besoin d’un site web + Nom de domaine.
6. Besoin d’une charte du collectif (texte court) à établir.
7. Besoin de montrer les images dans une exposition ou un Livre-photos.